Claire Luzi et Cristiano Nascimento

Claire Luzi, direction artistique

Chanteuse, mandoliniste et auteur. Élève de la chanteuse Teca Calazans, elle a étudié le piano classique au Conservatoire d’Aix-en-Provence, en même temps que la mandoline populaire corse avec son grand-oncle Charles Luzi.
Claire a d’abord été musicienne intervenante (DUMI) et chef de choeur avant de se consacrer à la scène.Elle part au Brésil en 2005 pour étudier la mandoline avec Pedro Amorim à l’Escola Portátil de Música de Rio de Janeiro, avec Marco César à Recife, puis dans de nombreuses rodas de choro et de samba aux quatre coins du Brésil.
L’écriture de textes de chansons reste son métier de coeur.
« Au cœur du duo il y a la chanson ; au départ c’est une mélodie de Cristiano qui me parle. Je l’écoute et je m’en imprègne jusqu’à sentir de quoi elle voudrait parler, quelles sont les émotions, les secrets subtils que la musique transporte. J’essaie de deviner les mots plus que ce que je les invente. Je cherche à trouver l’osmose parfaite entre la courbe de la mélodie et celle des mots, tant dans leur sens que dans leur son. »

Cristiano Nascimento, direction artistique

Originaire de Rio de Janeiro au Brésil, il est guitariste 7 cordes, compositeur et arrangeur.
Sa musique est nourrie de choro, de samba, de forró, mais aussi du candomblé et des sons du grand compositeur et multi-instrumentiste brésilien Hermeto Pascoal.
Formé à l’école de musique Villa Lobos, c’est de « rodas de samba » en « rodas de choro » que Cristiano a forgé le son de sa guitare et sa personnalité musicale, reconnue internationalement.
Cristiano compose et écrit des arrangements musicaux pour de nombreux artistes, et reçoit régulièrement des commandes pour des musiciens, orchestres, conservatoires et festivals.
Passionné de transmission et soucieux de préserver le caractère populaire de la musique dont il est issu, pour en préserver l’accessibilité à tous, il a notamment écrit un livre des partitions distribué gratuitement sur le web en hommage à Maître Siqueira.
Cristiano a accompagné des étoiles de la chanson brésilienne comme Dona Ivone Lara, Wilson Moreira, Teca Calazans, Fabiana Cozza, Hermeto Pascoal, Armandinho…
Ses œuvres sont aujourd’hui éditées par Les Productions d’Oz.
En septembre 2018, il intègre l’IIMM (Institut International des Musiques du Monde) en tant
qu’enseignant permanent où il enseigne la Guitare du Brésil.

 

Direction artistique

Notre compagnie est le fruit de la rencontre de Claire Luzi et Cristiano Nascimento en 2005 à Rio de Janeiro.
Couple dans la vie, le duo travaille activement à faire connaître et jouer le choro en France, animés par un fort désir de rencontres et de partage, creusant toujours davantage leur veine d’écriture et d’interprétation.

« Le choro par sa nature est créatif, car ses musiciens sont aussi souvent compositeurs. Aussi lorsque nous jouons le choro, nous choisissons d’interpréter dans nos répertoires aussi bien les œuvres des grands maîtres comme Pixinguinha, Ernesto Nazareth et Chiquinha Gonzaga, que celles de tout jeunes compositeurs du Brésil comme Abel Luiz, Domingos Oliveira, ou bien sûr nos propres œuvres. »

Nos compositions sont riches de notre bi-nationalité franco-brésilienne, de nos voyages et de nos racines musicales : notre travail exprime une mixité qui nous est propre, et qui va des répertoires populaires corses au « merengue » du Vénézuela. Nous développons également tout un travail de mise en paroles françaises de nos compositions.

Notre ligne artistique se définit encore par une autre particularité : celle de se déployer autour de l’axe double de la musique populaire et de la musique dite « érudite ». Nous nous intéressons beaucoup aux compositeurs de musique « savante » qui ont intégré à leur langage musical des éléments de musique de tradition orale, comme Radamès Gnattali ou Darius Milhaud, et nous jouons avec les codes dans certaines pièces inspirées de la musique de chambre.

Dans la « roda de choro », (c’est le nom que l’on donne à la réunion des musiciens qui pratiquent le choro) les musiciens sont au centre, souvent attablés. Le public les entoure sans relation frontale. Tout le monde peut se voir et partager : les regards, la musique et les émotions circulent. Et ce cercle de musiciens est ouvert à quiconque veut s’y joindre.

Le choro, source d’inspiration fertile puisée dans la tradition, et tournée vers la création, est ainsi pour nous un véritable modèle pour renouveler la relation au public et approfondir continuellement notre travail de composition.

« Fais de moi ton porte-voix, souffle-les moi, les mots, les mots-sillon »